L'Ordre des Ombres

Rejoignez l'Ordre fou et ses aventuriers
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Flânerie et compagnie

Aller en bas 
AuteurMessage
Fenrir Rasthen
Novice
Fenrir Rasthen

Niveau : 1
Race : Humain
PV : 4
Acrobatie : Nul(0)
Artisanat : Nul(0)
Combat : Moyen(2)
Connaissance : Nul(0)
Magie : Faible(1)
Fiche de Perso : Fiche
Messages : 44
Expérience : 69
Dons : Maitrise des flammes
Lentilles bleus
Hyper Intuition
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : La ou sont mes pieds

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeDim 17 Jan - 1:34

    De quel coté ? Quel coté fallait-il choisir entre la droite et la gauche ? Quelle porte fallait-il ouvrir entre la gauche et la droite ? Laquelle devait-il choisir ? Parmi se couloir qui ne se termine jamais, qui est d'une profondeur infinie, les deux portes de présentant à lui dont il devait ouvrir l'une d'entre elle. L'une était noire avec le masque de théâtre blanc souriant dessus, l'autre était blanche avec le même masque de théâtre mais pleurant. Ce damier noir et blanc monochrome qui se trouvait sous ses pieds sous forme de carrelage sec et froid d'une longueur infinie, cette atmosphère pesante qui ferait que la moindre respiration de trop pourrait nous exterminer à tout jamais, cette sensation de pression était insupportable et devait choisir sa destiné au plus vite. Mais quelle porte choisir ? Quel chemin emprunter ? Quelle voie sera la bonne ? C'est alors que les deux portes s'ouvrirent en même temps, sans même que Fenrir ne fasse ne serait que bouger le petit doigt. Chacune d'entre elles avait une personne qui se trouvait derrière. Derrière la noire se trouvait une jeune fille au manteau noir lui arrivant jusqu'au chevilles et une coiffure rouge flamboyant et d'une longueur aussi grande que son manteau, ce regard coloré de brun empli de confiance et de joie : Il n'en était s'en nul doute que cette personne était la dénommée Lilas. L'autre ce trouvait une personne que Fenrir aurait cru ne jamais revoir de sa vie. Cette personne avait le visage caché mais ce n'est pas pour autant qu'il ne l'avait pas reconnu, et il savait pertinemment qui était-il. Le choix était devenu encore plus impossible qu'avant, comment allait-il choisir si il savait qu'il trahirait quelqu'un ou qu'il aille ? Un regard de confiance et de joie face à un regard de haine et d'assassin, dont l'intermédiaire était Fenrir. Il regarda alors ses gants enfoui par dessus ses mains... Comment devait-il réagir ? Que devait-il faire désormais ? Le doute régnait en maitre dans l'esprit troublé du mage. Cela recommençait, encore une fois il se trouvait entre ses deux regards parmi ce couloir immense et infini. La tension était palpable, Fenrir s'affaiblissait à vue d'œil, un simple coup de vent suffirait à le faire s'effondrer sur le sol. C'est alors qu'il réalisa quelque-chose, quelque-chose qui allait être la réponse à tout ses problèmes... Le réveil annonça 9h30 et Fenrir s'empressa de l'éteindre. Encore un rêve qu'il faisait de plus en plus souvent ses dernier temps, et cela commençais à l'agacer profondément. Sortant de sa chambre une fois préparé, il prit chemin en direction de la foret pour méditer un peu sur ses rêves qu'il faisait de plus en plus souvent. Peut-être qu'il pourra enfin trouver une réponse à toutes ses questions qu'il se pose. Après plusieurs et longues minutes de marche, il arriva enfin à destination et se retrouva en plein cœur de la foret. Il remarqua alors qu'il n'était pas seul pour longtemps : Des bruits de pas se faisaient entendre étant donné que la foret était plongé dans un calme quasi-absolu. Fenrir attendit que la personne en question se montre, ne voulant pas être attaqué par surprise ou n'importe quoi d'autre.
    - ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsorigins.forumactif.org/forum.htm
Alarin
Maître des Arcanes
Alarin

Niveau : 10
Race : Drow
PV : 13
Acrobatie : Moyen(2)
Artisanat : Faible(1)
Combat : Nul(0)
Connaissance : Puissant(4)
Magie : Surpuissant(5)
Tir : Nul(0)
Fiche de Perso : Alarin
Messages : 342
Expérience : 231
Dons : Téléportation
Langues (Drow et démoniaque)
Empathie avec les araignées
Discrétion dans l'Ombre
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 28
Localisation : Loin du monde, au calme

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeSam 30 Jan - 13:17

[Bon... Je m'incruste ! ^^]

Alarin ne se promenait que rarement dans la forêt... En effet, c'était le domaine des elfes de la surface, par excellence. Mais bon... Rifou n'appréciait pas qu'on viennent chercher des choses vivantes pour des expériences louches dans le Jardin. Alors, il fallait bien sortir dans le Jardin. A la recherche de plantes et petits animaux, il se promenait, d'ombre en ombre, les mains dans le dos, la cape noire flottant à la brise légère, les lunettes rouges sur le nez.

A un moment, il sentit une présence familière... Un des magiciens, sans nul doute. Certes, il serait plus dans sa nature d'éviter le contact, mais il se rendit compte qu'il n'était pas seul depuis bien trop longtemps pour faire semblant. Alors il se téléporta droit dans le dos de la personne, avec la grâce et l'efficacité propres à sa race, et découvrit un de ses novices : Fenrir. Un garçon charmant, compétent, débrouillard et prometteur. Assez impitoyable aussi, ce qui plaisait au Maître des Arcanes.

De sa voix douce et envoûtante, il murmura dans l'oreille du garçon :

"Bonjour, Fenrir..."


Puis il vint se placer à côté du jeune homme et lui adressa un regard amical. Amical à l'échelle de la gentillesse dont il savait faire preuve. Il n'était pas toujours des plus chaleureux, mais il avait un faible pour les meilleurs de ses élèves. Surtout lorsque ceux-ci étaient mignons et doués... Notez l'ordre... Tournant la tête et regardant au loin, le drow reprit la parole, toujours de ce chuchotement semblable au vent :

"Il me semble que quelque chose te tracasse, Fenrir..."

Il n'appartenait qu'au jeune mage de répondre ou non. S'il avait envie de parler, Alarin était là pour ça... Sinon, rien ne l'obligeait à parler à son maître...

_________________
Nindyn vel'uss kyorl nind ratha thalra elyhinn dal lil alust - Quiconque passe son temps à regarder dans son dos rencontrera la mort de front.
Proverbe drow

Flânerie et compagnie Rescap10 Flânerie et compagnie Admin10Flânerie et compagnie Amour10Flânerie et compagnie Profes10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/index.htm
Fenrir Rasthen
Novice
Fenrir Rasthen

Niveau : 1
Race : Humain
PV : 4
Acrobatie : Nul(0)
Artisanat : Nul(0)
Combat : Moyen(2)
Connaissance : Nul(0)
Magie : Faible(1)
Fiche de Perso : Fiche
Messages : 44
Expérience : 69
Dons : Maitrise des flammes
Lentilles bleus
Hyper Intuition
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : La ou sont mes pieds

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeSam 30 Jan - 13:44

    Attendant que l'individu apparaisse devant-lui, Fenrir resta debout, les poings serrés et les pieds légèrement éloignés l'un de l'autre pour se préparer à esquiver ne serait-ce que l'once d'une attaque, mais après quelques secondes, il entendit un léger bruit de feuille se plier derrière-lui et son dos se mit à frissonner, cette sensation, c'était l'individu. Fenrir se retourna et pivota son pied gauche de 270°, soit les trois-quarts d'un cercle, et recula d'un petit pas pour imposer la distance entre Fenrir et l'individu. Son visage ne lui était pas très familier, mais il lui rappelait vaguement quelqu'un mais qu'il n'avait jamais vu en face en tout cas. Des lunettes aux verres rouges, des yeux saphir pales, des cheveux blancs et mi-longs, cette cape noire ténébreuse... Rien de ce que qu'il portait n'aidait le mage à l'identifier, puis ses lentilles magiques se mirent à réagir et se mit à écrire quelque-chose comme 210450. Un mage ? Et pas de faible puissance d'après ses yeux. S'il était venu l'affronter, Fenrir avait de très minces chances de s'en sortir, près de 0,0001% de survie d'après lui, mais apparemment, le ton de sa voix qu'il à pris lorsque il vint à le saluer avais l'air inoffensif, bien assez pour ne pas que se soit de la tromperie. Fenrir se redressa alors et continua d'observer le mage devant-lui. Ça y est, sa mémoire revint à lui ; cet individu ce nommait Alarin et d'après ce qu'il avait entendu dire, c'était le Maitre de la tour des Arcanes, tour ou à été attribué Fenrir. Soudain Alarin vint à se placer à coté de lui en lui adressant un sourire particulier tout en lui disant que quelque-chose semblait le tracasser. Comme quoi, cet homme n'est pas si innocent, il l'avait lui aussi tout aussi bien observé et à du remarquer quelques détails sur lui qui lui fit arriver à cette conclusion. Regardant toujours Alarin de façon neutre, presque méfiant, il voulu répondre mais quelque-chose l'en empêchait, quelque-chose non-pas physique mais plus physiologique, quelque-chose troublait l'esprit du jeune mage et il savait très bien de quoi il était question : Que-ce qu'un mage tel que lui venait faire lui aussi dans cette foret ? Il y aurais une raison derrière cette petite excursion ou ne serait-ce que le parfait fruit du hasard ? Il ne pouvait pas le dire mais d'après le regard qu'il avait, il cherchait sans doute quelque-chose chez-lui, à moins que ce ne soit son regard habituel mais ses yeux lui donnaient cette impression, quelle atmosphère pesante, rien qu'un regard faisait poser toutes ses questions à Fenrir, ce mage n'était pas rien et en voici la preuve. Fenrir prit alors la parole.

    - Que-feriez-vous si le destin vous forçait à choisir un camp ?

    La demande de Fenrir était justifié; il voulait connaitre l'état d'esprit de ce genre de personnes, savoir comment ils pensent pour trouver des solutions comme dans sa situation, car pour le moment il ne pouvait pas se décider et encore moins en 12 heures pour après s'assoupir et refaire ce même cauchemars encore et encore. Foutu destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsorigins.forumactif.org/forum.htm
Alarin
Maître des Arcanes
Alarin

Niveau : 10
Race : Drow
PV : 13
Acrobatie : Moyen(2)
Artisanat : Faible(1)
Combat : Nul(0)
Connaissance : Puissant(4)
Magie : Surpuissant(5)
Tir : Nul(0)
Fiche de Perso : Alarin
Messages : 342
Expérience : 231
Dons : Téléportation
Langues (Drow et démoniaque)
Empathie avec les araignées
Discrétion dans l'Ombre
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 28
Localisation : Loin du monde, au calme

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeSam 30 Jan - 16:19

La position défensive du jeune homme amusa Alarin, bien qu'il ne se permit pas de rire. La question que Fenrir se posait était du genre existentiel. Il regarda une jeune plante qui poussait au pied de l'arbre le plus proche. Se penchant, il l'examina puis secoua la tête, la trouvant inadéquate pour ses expériences. Marchant d'un pas lent dans les buissons, qui lui arrivaient à la ceinture, le drow chercha autre chose et répondit :

"Je massacrerais une bonne partie de ma famille, je fuirais mon Monde et construirais un Château pour y vivre en paix."

Le tout fut dit sur ce même ton envoûtant, sans sourciller. Cette réponse avait ceci de particulier qu'elle résumait assez bien la vie adulte de l'ensorceleur. Puis, il soupira. Nulle part il ne voyait ce qu'il cherchait. Il décida donc d'aider le jeune magicien. Il était quelque peu perdu et avait besoin de réponses plus générales, sans doute.


"Mais je pense que ça ne t'intéresse pas... Il faut que Tu te dises que le Destin n'existe pas, en tant que phénomène... Ou noumène, peu importe. Même les Oracles, dont je te déconseille le contact prolongé, répondent au principe universel qui me parle à moi : les plus puissants jouent avec les plus faibles... Au moins, ils essayent. L'unique chose à faire est de devenir assez fort pour être celui qui décide et qui ordonne..."


C'est certes comme ça qu'Alarin voyait la vie. Parents s'imposaient aux enfants, les rois à leurs sujets... Les divinités telles que Lolth voulaient dominer et avoir tous les droits sur leurs peuples... Ici, les Maîtres en étaient conscients et s'efforçaient de régner par le respect et l'apprentissage que par la force... Il espérait que le garçon allait le comprendre. Sinon, il était toujours prêt à expliquer encore une fois.

_________________
Nindyn vel'uss kyorl nind ratha thalra elyhinn dal lil alust - Quiconque passe son temps à regarder dans son dos rencontrera la mort de front.
Proverbe drow

Flânerie et compagnie Rescap10 Flânerie et compagnie Admin10Flânerie et compagnie Amour10Flânerie et compagnie Profes10


Dernière édition par Alarin le Lun 8 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/index.htm
Fenrir Rasthen
Novice
Fenrir Rasthen

Niveau : 1
Race : Humain
PV : 4
Acrobatie : Nul(0)
Artisanat : Nul(0)
Combat : Moyen(2)
Connaissance : Nul(0)
Magie : Faible(1)
Fiche de Perso : Fiche
Messages : 44
Expérience : 69
Dons : Maitrise des flammes
Lentilles bleus
Hyper Intuition
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : La ou sont mes pieds

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeDim 31 Jan - 4:43

    Massacrer sa famille, fuir le monde et construire un château ? Le sens de cette phrase n'était pas uniforme, mais le sens de cette phrase faisait une sorte de référence à un passé, que pense-t-il, à son passé, à celui du dénommé Alarin aux yeux saphirs pales et ses cheveux argentés ornés de ses lunettes au vers rouges. Pourquoi lui racontait-il donc son passé ? Et de façon aussi brève ? Pour montrer qu'il faut prendre exemple sur lui étant donné que c'est le mettre de la tour des Arcanes ? Tour ou Fenrir est attribué ? La physiologie de cet Alarin était quelque peu difficile à cerner, quoi-que étant donné cette phrase si explicite, cela démontre bien qu'Alarin pouvait être tout aussi gentil comme actuellement qu'être aussi cruel qu'un assassin, voir plus. Puis le mage en face de lui reprit sa phrase pour la développer afin que Fenrir puisse en comprendre le sens. Les forts et les faibles ? Loi numéro 1 dans la survie ? Il la connaissait par coeur et vivait en plein dedans qui il n'avait encore que 10 ans et il savait ce qu'elle signifiait, mais il ne savait pas que l'on pouvait s'en servir dans ce sens dit. D'après-lui, la puissance résoudrait le problème du Destin ? La puissance engloutirait le doute et ferait construire son propre chemin ? C'est un angle de vue bien interéssant et qui valait le coup d'etre démontré, et d'après Fenrir, se serait en suivant cette voie qu'Alarin est arrivé ici, nous pas dans cette foret mais dans l'Ordre des Ombres, qui est devenu le chef de la Tour des Arcanes, ce qui n'est pas attribué au premier mage venu. Fenrir avait une envie irrésistible de tester la puissance de maitre Alarin, mais il devait se retenir, il l'avait promis de ne pas de battre pour rien et il tiendra parole, autre monde ou pas, morte ou pas ! Cette promesse était le dernier lien qui unissais le monde des morts et le monde des vivants, bien qu'il soit à des milliards de kilomètres d'ici, ou plus que ça, peut-être. Ses mains tremblait, c'est comme si son corps le démangeait de partout, son adrénaline commençait à monter mais il se calma peut à peut, petit à petit afin de redevenir le Fenrir neutre de toujours. Il voulait tester sa force certes, il perdrait à coup sur, mais il voulait savoir son niveau, savoir ou devait-il arriver pour le dépasser ou l'égaler, peu lui importait, le résultat était de gagner contre lui. Soudain, la tension atteint son paroxysme et il ne pouvait se retenir plus longtemps, et puis, il avait trouvé une bonne raison de se battre, sa promesse avait encore son lien invisible. Les flammes oranges de Fenrir se libérèrent de son front ainsi que de ses mains et se propageaient telle une tornade enflammée autour du corps tremblant d'excitation de Fenrir. Il leva alors son poing fermé qu'il tendit au niveau du visage et tendit l'autre dans la direction opposé à son peut-être adversaire, tout dépendait de sa réponse.

    - Dans se cas, cette loi m'oblige à me battre contre vous, acceptez-vous ce défi ?

    Ses pieds se mirent alors à se soulever du sol et il se mit à flotter de quelques centimètres dans les airs, l'herbe si verte il y avait quelque secondes devint marron puis disparu en cendres que la tempête emporta avec elle, ne laissant plus qu'une terre rigide et sèche, les arbres s'agitèrent presque autant que s'agitait l'esprit de Fenrir qui brulait de désir d'affronter ce maitre des Arcanes et lui montrer ce qui lui valait se titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsorigins.forumactif.org/forum.htm
Alarin
Maître des Arcanes
Alarin

Niveau : 10
Race : Drow
PV : 13
Acrobatie : Moyen(2)
Artisanat : Faible(1)
Combat : Nul(0)
Connaissance : Puissant(4)
Magie : Surpuissant(5)
Tir : Nul(0)
Fiche de Perso : Alarin
Messages : 342
Expérience : 231
Dons : Téléportation
Langues (Drow et démoniaque)
Empathie avec les araignées
Discrétion dans l'Ombre
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 28
Localisation : Loin du monde, au calme

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeDim 31 Jan - 10:48

La réaction du jeune homme fut intéressante. Très intéressante. Alarin le sentit très déséquilibré. L'équilibre entre les différentes forces était essentiel dans une bonne maîtrise de magie. Ainsi, ce genre de perturbations ne pouvait passer inaperçue, dans son propre monde en plus. Mais l'ensorceleur était préoccupé par ses recherches. Et il venait de remarquer une petite fleur blanche qui perçait au travers des feuilles mortes au sol. Se penchant il la cueillit avec une délicatesse extrême et l'examina sous différents angles et lumières. Il faisait justement face à Fenrir, lorsque celui-ci lui proposa un affrontement. Sans quitter sa trouvaille des yeux, Alarin laissa son sourire s'élargir. Un drow ne devrait jamais refuser un défi de ce genre. Mais il avait aussi des devoirs plus pédagogiques que le massacre, bien que ce-dernier soit manifestement drôle.

Il reprit la parole, soupirant.

"Le concept que je viens de t'exposer nécessite beaucoup de connaissances et de bon sens pour être appliqué. Savoir quand il faut fuir ou s'incliner est une aptitude précieuse permettant la survie. D'ailleurs, j'en connais un qui n'appréciera pas que Tu aies brûlé une partie de sa forêt, Fenrir."

Après cette référence évidente à Rifou, l'ensorceleur cacha la petite fleur dans une poche de son habit moulant et repoussa sa cape en arrière, d'un petit coup, très stylé. Être un grand magicien noir, exige pas mal d'entrainement au niveau du comportement et de l'apparence. Il regarda le jeune homme flottant devant lui, du bas en haut, puis de haut en bas.

"Mais qui suis-je donc pour te refuser cela ? On fera ça vite. Les lois de l'Ordre suggèrent que ce genre de choses se passe dans une salle appropriée du Château... Cela dit, ma présence altère cette loi. Voilà un excellent exemple de la domination des puissants... Hum... Si Tu veux, j'aurais encore une chose à t'expliquer..."

Oui, Alarin se dit que Fenrir ne comprenait pas encore la véritable nature du Château. Celle d'être un Monde à part, créé par de simples mortels un peu fous sur les bords. Il lui fallait montrer quelques petites choses. A commencer par ce qu'est vraiment un affrontement entre magiciens.


"Allez... Que ce soit vite fait et on rentre. J'ai une expérience à mener après... Je te laisse commencer."


Après tout, cela pouvait être la seule participation du jeune homme au duel. Son supérieur pouvait le tuer d'un seul coup. Bon, la mort n'était pas un tel problème, mais quand même. C'était de la folie, heureusement qu'Alarin n'était pas très avide de sang aujourd'hui.


[Pas de soucis, je ne tuerai pas ton perso XD]

_________________
Nindyn vel'uss kyorl nind ratha thalra elyhinn dal lil alust - Quiconque passe son temps à regarder dans son dos rencontrera la mort de front.
Proverbe drow

Flânerie et compagnie Rescap10 Flânerie et compagnie Admin10Flânerie et compagnie Amour10Flânerie et compagnie Profes10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ishtar.forum-actif.eu/index.htm
Fenrir Rasthen
Novice
Fenrir Rasthen

Niveau : 1
Race : Humain
PV : 4
Acrobatie : Nul(0)
Artisanat : Nul(0)
Combat : Moyen(2)
Connaissance : Nul(0)
Magie : Faible(1)
Fiche de Perso : Fiche
Messages : 44
Expérience : 69
Dons : Maitrise des flammes
Lentilles bleus
Hyper Intuition
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : La ou sont mes pieds

Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitimeDim 14 Fév - 16:42

    Ce Alarin, lui aussi faisait parti des leurs, il faisait parti de leurs camp. Il ne pouvait plus supporter cela ; cet air hautain, ce regard plein de confiance : Il connaissait sa puissance et il était sur de l'emporter sur Fenrir. Ce dernier prit un peu plus d'altitude et stoppa cette tornade de flammes pour ne laisser voir que son corps léviter dans les airs. Cette attitude l'énervait, il ne pouvait plus le supporter et devait en finir le plus vite possible. Il plia alors ses jambes et compressa ses bras qu'il raidit ensuite dans une direction totalement opposé à celle de son adversaire, ce qui lui permit de charger droit sur lui et il tendit son poing droit mais juste au moment ou il allait frapper le Maitre des Arcanes, il disparu et une lumière blanche emplit l'endroit qui n'était plus du tout le même, et cette salle lui rappelait très clairement quelque-chose. Un carrelage noir et blanc, des murs d'un beige nacré et reflétant une lumière qui vient du vide. Puis les mêmes pas se firent entendre, comme cette fois ou il tombait de la Falaise de l'Infini. Le même clerc se présenta en face de lui, ses cheveux verts émeraudes et cette cape bleu satin, ce sceptre avec un rubis taillé en sphère entouré de quatre ailes en or. Il se rapprocha de lui, les bruits de pas résonnant dans un écho lointain, comme dans une église.

    - Fenrir, j'aimerais te poser une question.

    Une question ? Quelle genre de questions pourrait-il poser à un moment pareil ? La dernière fois qu'il lui avait parler s'était pour le faire venir dans se monde. Puis le clerc reprit la parole.

    - Aurait-tu oublier ton pacte ?

    - Je ne l'ai pas oublié, j'ai une raison d'affronter ce type !

    Puis il sentit sa poche vibrer de toutes ses forces et Fenrir s'empressa de la fouiller pour faire sortir ce qui pouvait trembler de cette manière. Puis il sentit une sorte de parchemin et il le fit sortir de sa poche. Les tremblements cessèrent et il pu voir distinctement de quoi il était question : Son ancien permis de chasse, mais à présent il était devenu complètement inutile étant donné qu'il ne se trouvait plus dans le même monde. Il leva alors la tête et le clerc avait disparu, comme évaporé par la lumière. Il reporta alors à nouveau son regard sur son parchemin et il vit le nom de sa partenaire. C'est alors qu'il venait à présent de comprendre la raison de cette intervention. En y réfléchissant, cette bataille n'avait aucun sens depuis le départ. La réalité revint alors brusquement devant-lui et il s'apprêtait à frapper le mage en face de lui, qui n'était à présent plus son adversaire. Il leva alors les bras vers le ciel et des flammes le firent projeter sur le sol, le stoppant dans son élan de frappe. Il regarda alors Alarin droit dans les yeux mais son regard suffirait surement à faire comprendre à son interlocuteur qu'il renonçait à ce combat, puis il se tourna vers l'endroit ou la tempête de flamme avait été crée, il pointa alors la paume de sa main vers la terre sèche et aride, puis des flammes bleues s'élevèrent du sol pendant quelques secondes pour laisser à cet endroit son apparence initiale avant d'avoir été brulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwartsorigins.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




Flânerie et compagnie Empty
MessageSujet: Re: Flânerie et compagnie   Flânerie et compagnie I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Flânerie et compagnie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flânerie et compagnie [PV : Maka]
» Liste compagnie grise
» La Compagnie médiévale
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» SDA Lothlòrien/Compagnie Grise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Ombres :: Aux alentours du château (Partie RP) :: 
La forêt
-
Sauter vers: